Manifestation contre la réforme de l’aide sociale à Québec

Une soixantaine de personnes ont manifesté dimanche devant les bureaux du ministère du Travail contre la réforme d'aide sociale prévue dans le projet de loi 70 du gouvernement provincial.

Les manifestants ont réclamé l'abolition du programme Objectif Emploi, qui s’inscrit dans la réforme de l’aide sociale du gouvernement de Philippe Couillard.

Ce programme vise les personnes aptes à l'emploi qui formulent une première demande d'aide sociale - ils sont actuellement 17 000, selon le ministère de l’Emploi -. Le tiers serait composé d'immigrants et les deux tiers de jeunes de moins de 35 ans.

Le nouveau programme, qui pourrait être mis en branle prochainement, prévoit des pénalités allant jusqu'à 200 $ par mois pour les nouveaux demandeurs d'aide sociale qui refusent de participer à un programme de réintégration au marché de l'emploi.

« Le fait de ne pas participer au programme est lié à des pénalités. Au premier manquement, ils devront payer 56 $, 112 $ au deuxième et 224 $ au troisième. Des gens pourraient se retrouver avec 404 $ par mois pour survivre. On n’arrive déjà pas à 628 $ par mois », a lancé Roxane Blanchet, porte-parole pour la coalition régionale contre le projet de loi 70.

« En fait, il existait déjà un programme de réinsertion d’emploi qui s’appelait Alternative Jeunesse qui ciblait encore les jeunes […] Ça fonctionnait déjà très bien. On sait que les jeunes arrivent à l’aide sociale et finalement, s’en sortent après une année. »

La réforme d’aide sociale prévue dans le projet de loi 70 a été adoptée par l’Assemblée nationale en novembre 2016. Il pourrait permettre au gouvernement d’économiser de 40 à 50 millions $ par année.

Source : Ici.radio-canada.ca

crédits photo: Carl Marchand

Partagez partager